Envie de participer ?

Histoire du Cercle Sportif de l'Institution Nationale des Invalides :


En janvier 1958, à la demande du Médecin Chef de l'Institution Nationale des Invalides, l’Adjudant (er) Pierre CLERC, maître d'éducation physique et sportive à l'Institut National des Sports (futur INSEP), est détaché aux Invalides pour conduire "des exercices rééducatifs à base de sport" au profit des nombreux militaires hospitalisés aux Invalides en raison de la guerre d’Algérie. Il s'investit pleinement dans cette mission et développe alors des activités adaptées contribuant à la reconstruction et à la réinsertion de ces jeunes lourdement handicapés.

C’est également dans ce contexte de développement du mouvement handisport français que le Cercle Sportif de l'Institution Nationale des Invalides a été créé le 10 octobre 1966. Le lieutenant (er) Georges MORIN, en sera le fondateur et présidera aux destinées du Cercle pendant 28 ans.

Le CSINI est agréé par le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, sous la double tutelle de la Fédération Française Handisport (FFH) et de la Fédération des Cubs de la Défense (FCD). Il est également affilié à la Fédération Française de Tir (FFTir) et à la Fédération française de tir à l’arc (FFTA).

Initialement créé pour les militaires blessés, dès 1968, au retour des Jeux internationaux de Stoke-Mandeville ancêtres des jeux paralympiques, le CSINI s'ouvre aux personnes en situation de handicap physique de toutes origines.

En 1976, dans le cadre de la rénovation de l'Institution Nationale des Invalides, la création d'une salle de sport adaptée confirme l'utilité de son action. Aujourd'hui, le Cercle est l’un des clubs handisports les plus importants de France tant par son nombre d’adhérents que par la variété des activités proposées. Son palmarès, établi dans nombre de disciplines handisports, est un témoignage de son dynamisme et son efficacité.

Dans les années 1990, le « Centre médico-social Lecourbe - Saint-Jean-de-Dieu » ainsi que d'autres associations telles que les "Jours Heureux” ont rejoint le Cercle sportif pour permettre à des jeunes enfants ou adolescents handicapés de pratiquer une activité sportive adaptée.